Rians

Rians :
Modélisation du chiffre d’affaires et de la rentabilité par produits avec Oracle PBCS

En bref

RIANS, groupe Laiteries H. Triballat, est une entreprise familiale installée depuis 1901 au cœur du Berry, dans le petit village de Rians, et spécialisée dans la conception, production et distribution de produits laitiers frais. Rians emploie plus de 1300 collaborateurs à travers le monde.

Contexte et enjeux

Les processus de reporting et de prévisions reflètent la complexité du groupe, avec une multitude d’axes d’analyse :

  • un portefeuille de produits très diversifié,
  • une distribution multicanale,
  • en France et à l’export.

 

Confrontée aux limites de l’outil Excel, l’équipe finance a souhaité mettre en place un outil de pilotage dédié au contrôle de gestion, robuste et agile, pour renforcer l’efficacité financière, en particulier sur 2 aspects prioritaires :

  • la décomposition du chiffre d’affaires (descente tarifaire)
  • l’automatisation des calculs de marge par produit.

Mise en place de la solution

Rians a choisi la solution Oracle PBCS.

Nell’Armonia a accompagné Rians dans la mise en œuvre du projet afin de répondre aux défis suivants :

  • Suivi du réel, construction budgétaire, estimé.
  • Analyse de la descente tarifaire du CA 4 Net, avec une quarantaine de règles sur 4 paliers.
  • Analyse effets (prix, volumes, mix).
  • Analyse des marges par produit/pays/type de client.
  • Calcul de la marge par produit (1 700 produits).
  • Répartition des coûts logistiques par pays/produit.
  • Répartition des frais fixes par réseau/pays/produit.
  • Intégration des données réelles de JDE et des prix de revient depuis la chaîne métier de Rians.
  • Gestion des devises.
  • Elimination des interco (sans palier).

 

Bénéfices

  • La rapidité de mise en œuvre de PBCS a permis de produire très rapidement des analyses concrètes pour les opérationnels.
  • La grande capacité de stockage de PBCS, que ce soit sur des éléments budget, réel ou prévisionnel, permet de produire et comparer des analyses sur différents périmètres.
  • L’équipe du contrôle de gestion a acquis rapidement l’autonomie sur la gestion de la solution et la production des analyses ad-hoc ou des analyses périodiques un peu plus complexes.

 

Le contrôle de gestion peut ainsi désormais se concentrer sur l’analyse des chiffres et non plus sur la production des chiffres.

Autres références